SUPER DEVOLUY : Photos ski


Warning: Illegal string offset 'filter' in /homepages/24/d147758718/htdocs/SITEPEMPHOTO/wp-includes/taxonomy.php on line 1404

Super Devoluy

Quelques jours au ski m’ont permis de sortir un peu des pistes damées pour m’essayer à la photo de sport. Le ski en l’occurrence !

J´ai découvert les joies des réglages avec les doigts gelés (voire avec des moufles), la joie des cadrages à l´arrache (pas facile de viser avec un masque et un casque) et finalement la joie des déclenchements au pif (puisque je ne voyais pas le skieur arriver en haut de la corniche). Sans oublier le bonheur de rechausser dans 20 cm de poudreuse (si si y´en avait). J´ai même fait un petit soleil dans la peuf, la tête et le matos en avant histoire d´amortir ma chute…

D´ailleurs, question matos, j´avais anticipé les risques (humidité et chocs) et j´avais préféré m’équiper de mon vieux 350D ressorti pour l´occasion. Le mode rafale du 40D, 2 fois plus rapide que celui du 350D, aurait pourtant été un gros avantage pour ce genre de photos. M´enfin ça sera pour une prochaine fois, quand j´utiliserai mon 40D comme second appareil qui ne risque rien :D.

Le reste de mon matériel était composé de 2 objectifs (Tamron 17-50mm f/2.8 et Sigma 10-20mm) et d’un flash 580Ex II.
Au final je suis assez content de ce premier essai. Sur 25 photos au départ (enfin à l´arrivée), j´arrive à en sortir 5 qui, après quelques retouches, me plaisent assez.

La prochaine foi cependant, j´espère avoir un mode rafale plus réactif et je prendrai certainement plus de temps pour peaufiner mes réglages (c’est toujours plus simple de dire ca au chaud chez soi :P)

Enfin voila la série, dites-moi ce que vous en pensez !

Share Button

Merzouga en chameau


Warning: Illegal string offset 'filter' in /homepages/24/d147758718/htdocs/SITEPEMPHOTO/wp-includes/taxonomy.php on line 1404

Pendant nos 3 semaines au Maroc, nous avons effectué plus de 2500km grâce à divers moyens de transport. Le bus principalement, le grand taxi, le petit taxi, le scooter, la marche à pieds bien évidement mais aussi le chameau et même la mule pour Pam. Autant vous dire que ces deux derniers n’étaient pas des plus confortables… toujours est il que le désert de Merzouga est de toute beauté.

Après 200Km dans le désert rocailleux, après avoir passé le village de Merzouga, à 20km de la frontière Algérienne, nous distinguons enfin les dunes de sable. Il s’agit en fait de l’Erg (Désert de dunes) Chebbi, une vaste étendue de sable de 20km sur 10.

Plus que quelques kilomètres. Dehors il fait très chaud, dans le Van aussi… nous venons de nous arrêter une ultime fois pour acheter des bouteilles d’eau. Il parait que les bédouins la vente très cher… penses-tu?!

Dunes de Merzouga Dunes de Merzouga

A la descente du van, nos Ferraris des sables nous attendent en ruminant…

Chameaux Merzouga Chameaux Merzouga

Un bédouin bédouine… (terme technique que l’on utilise pour une personne qui se ballade, visiblement sans but, au milieu du désert)

Bédouin Merzouga Bédouin Merzouga
La fine équipe !! On vient de partir, on a encore le sourire.
De gauche à droite : Hélène, la norvégienne qui habite pour l’instant au Caire, Lizie l’italienne, Moi fier comme un Waker (comprendra qui veut), Pam caressant gentiment ma monture, et Rébecca la galloise que l’on retrouvera à Fès et avec qui on quittera la Maroc 10 jours plus tard.

Nous sur nos chameaux Nous sur nos chameaux

Après presque de 2h de tape cul, on descend enfin pour assister au couché du soleil sur les dunes. Ça fait du bien de descendre… mais va falloir remonter pour les 15 dernières minutes qu’il nous reste à faire avant le camp.

Coucher de soleil sur les dunes de merzouga Coucher de soleil sur les dunes de merzouga

Résultat d’une pause longue de près de 4 minutes.

Dromadaires Dromadaires

Levé de soleil sur les dunes d’Erg Chebbi. On aperçoit le campement en bas à droite.

Lever de soleil sur les dunes de merzouga Lever de soleil sur les dunes de merzouga

La nuit a été assez courte (même pour les chameaux qui ne sont visiblement pas tous d’attaque!).

Dromadaire Dromadaire

Pam elle est toute contente de remonter sur son chameau 😛

Pam sur sa monture Pam sur sa monture

Une autre caravane de touristes… étonnamment, nous n’étions pas les seuls 😐

Caravane dans le désert Caravane dans les dunes de merzouga

 

Sinon, vous avez remarqué? c’est pas des chameaux hein, c’est des dromadaires en fait !!

Share Button

Madère, ses dauphins ! suivez les mouettes


Warning: Illegal string offset 'filter' in /homepages/24/d147758718/htdocs/SITEPEMPHOTO/wp-includes/taxonomy.php on line 1404

Il n’y a pas que sur terre que l’on peut apprécier Madère. L’île est depuis longtemps un refuge et un garde mangé pour les cétacés qui ont pris l’habitude de venir séjourner dans les eaux très profondes qui bordent l’archipel.

Après plus de 40 ans de pêche, ils sont aujourd’hui protégés et les revenus perdus par la fin de la pêche sont largement compensés par l’argent des sorties en mer organisées pour observer les cétacés, phoques et autres tortues. Il est même possible de « nager » avec les dauphins 8-). On a testé pour vous 😉

Pour se reposer un peu de nos longues balades, Pam et moi avons choisi l’organisme qui faisait le moins « attrape touriste » pour nous emmener en zodiac chercher Flipper. En plus c’était le seul organisme à but scientifique et qui consacrait une partie de ses bénéfices à l’étude des animaux.

Après avoir un peu tourné en rond, les premiers dauphins se décident enfin à venir voir quels sont ces inconnus qui viennent les déranger. La visite sera de courte durée. :s Juste le temps de prendre quelques photos et de poser l’appareil pour se mettre à l’eau. Pam et moi plongeons à quelques secondes d’intervalle mais cela fera toute la différence. J’ai juste le temps de voir s’en aller le dauphin qui nageait le long du bateau. 🙁 Il retrouve quelques potes à une quinzaine de mètres de moi, font quelques petits tours sur eux même et s’en vont :/. Je ne les aurais pas vus longtemps mais c’était vraiment magnifique de voir ces magnifiques créatures évoluer dans leur élément! Pam à moins de chance. Elle n’en verra aucun. 🙁

On tourne encore un peu avant de tomber sur le troupeau… ça saute de partout ! Voila quelques unes des photos que j’ai pu prendre (Même en rafale à 3 images/seconde, c’est presque impossible de les avoir ! ).

Les premières silhouettes se faufilent sous le bateau. Pas assez de recul, mince j’ai pas le bon objectif!

Photo dauphins madère

Les premiers se jettent à l’eau… nous on va attendre d’être sur que c’est pas des requins 😐 😀

fliper_049_R

fliper_055_R

La plus de doutes, c’est des dauphins ! et y’en a plein partout en fait. Mais alors c’est furtif comme animal !!

fliper_106_R

fliper_124_R

fliper_127_R

fliper_130_R

fliper_145_R

fliper_083_R

Seuls quelques petits regrets néanmoins.

On a pas vu de baleines alors que visiblement ils en avaient vu tous les jours précédents (j’adore quand on me dit ça :s).

Il parait aussi que les dauphins sont particulièrement farouches à cette période parce qu’ils ont des petits dauphinos.

On a vu trop tard qu’on pouvait faire une journée de voile à destination des îles désertes… réserve naturelle pour les phoques et les tortues de mer… c’est ballot !

La prochaine fois peut être…

Pour terminer et juste pour clarifier les infos sur les pubs attrape ton touriste… en fait, tu nages pas avec le dauphino, c’est le dauphino qui nage avec toi :D. Pis il se lasse assez vite le bestiaux. 😎
Et quand ils disent de pas toucher les animaux… ça va, ils se mouillent pas trop! 😐 😛

PS: pour le titre de l’article; parait qu’on peut repérer où se trouvent les dauphins en suivant les mouettes qui tournent en rond au dessus de l’océan. En général elle espèrent grappiller quelques poissons aux dauphins qui chassent en dessous. enfin ça c’est la théorie… en pratique, tu vois des mouettes partout mais aucun dauphin 😀

Share Button
Copyright Pierre-Etienne MOUHOT - © PEM 2013