Beignet et Marie, un beau mariage


Warning: Illegal string offset 'filter' in /homepages/24/d147758718/htdocs/SITEPEMPHOTO/wp-includes/taxonomy.php on line 1404

J’ai été pas mal occupé ces derniers temps et la mise à jour de mon blog s’en est un peu ressentie… Mais bon, comme je sais que vous êtes tous en vacances, en train de construire (ou reconstruire) votre maison, ou tout simplement de vous marier, j’imagine que vous avez autre chose à foutre que de lire ce blog… mais bon, pour ceux qui se font chier au taf, voila un peu de lecture 😉

mariage Beignet Marie

Il y a 15 jours, j’étais plus qu’heureux de retrouver Besac pour le temps d’un week-end. Et quel week-end ! C’est pas tous les jours que le Niais se Marie (jeux de mot facile (et pas drôle) d’un lundi matin). Pour ceux qui ne le connaissent pas (appelons-les les chanceux… 😛), Le Niais (ou encore Beignet) est un de mes plus vieux et meilleurs potes. On s’est connu tous les 3 (avec Le Gros) en classe de seconde et depuis 10 ans on ne s’est jamais perdu de vue. Si le Niais est resté dans sa Franche-Comté natale, le Gros et moi avons préféré migrer en Bretagne (normale pour lui et grande pour moi)… Du coup, les occasions de se voir se font très rares (surtout quand on nous met des bâtons dans les trous) mais c’est toujours avec grand plaisir qu’on se retrouve. Le rendez-vous annuel (Bonbois) est planifié d’une année sur l’autre mais rien n’empêche des petits extras ! Ce mariage en était un.

Ca faisait donc deux mois que l’avion Standsted-Bale/Mulhouse-Lutton était booké, restait plus qu’à attendre ce fameux week-end du 7/7/7… Pam et moi avions posé notre vendredi. Nous devions arriver vers 15h30 à Besançon histoire de profiter un peu du centre ville mais notre vol EasyJet avait une heure et demie de retard 🙁 Pas cool pour mes parents qui nous attendaient à l’aéroport et pas moyen de les prévenir puisque pas d’infos sur les panneauxvive les vols à pas cher ! Du coup on est plutôt arrivé à 17h30. Juste le temps de faire une petite ballade dans la boucle du Doubs histoire de montrer à Pam le centre ville de Besac. Ensuite bon repas de Maman et direction le Madiggan’s pour une petite pinte avec ma poule, sa poule et Berthe. Le Gros nous rejoins directement depuis la gare et on migre au Pop-Hall histoire de voir ce que ça donne depuis qu’ils l’ont refait. En même temps, on reste pas trop parce qu’il est déjà minuit et la journée de samedi sera fatigante (et je dis pas ça juste parce qu’il faudra supporter le Niais 😛)

le gros le niais et moi

Samedi le RDV était fixé à 13h30 dans le village de Marie pour la photo de famille. J’avais motivé le Gros pour partir bien en avance et… HEUREUSEMENT ! On s’est, comme toujours quand le gros dit qu’il connait, perdu en route… Moi « Gros, t’es sur que tu sais où c’est? » lui « oui, c’est simple, c’est à gauche en sortant de Vesoul ». « Ah, alors là, c’est sûr, on peut pas se tromper ! ». Mais il avait pas précisé si c’était genre à gauche direction Nancy ou à gauche-gauche direction Langresbref c’était l’autre! Mais pour se défendre il parait qu’ « y’avait pas encore toutes ces maisons la dernière fois que je suis [le gros] passé » ! Ah oui c’est sûr qu’en 1957, y’avait qu’une route… (10 ans qu’il me paume et 10 ans que je le suis… on se demande qui est le plus polio des deux… heu non dites rien en fait !)

je casse du beignet...

M’enfin on était sur la photo quand même. Ensuite, direction la mairie, puis l’église et enfin l’apéro tant attendu… j’sais pas vous mais moi, toute ces émotions ça m’assèche la glotte :D. Vers 20h le cortège prend la direction de la salle dans un village voisin et la soirée peut commencer.
Juste après le trou normand, c’est le moment que le Gros et moi choisissons pour faire notre petit squetch « je casse du Beignet« … On a pas vraiment fini de se repartir ce qu’on va dire mais tant pis, c’est les aléas du direct 😉

Première danse

Voila ça c’est fait, le Niais en a pris pour son grade et maintenant Marie est avertie de ce dont le Niais est capable de faire 8-). M’enfin c’est trop tard, elle a déjà signé… 😀
Le reste de la soirée se déroule dans une ambiance festive jusqu’au petit matin.

finalement pas si bete, il a senti le champagne

marie en redemande

 

Il est maintenant l’heure d’aller réveiller les jeunes mariés qui se sont éclipsés discrètement quelques heures plus tôt. Après avoir fait le tour du village on les retrouve sous une tente à deux pas de la salle… mais à l’opposé de la route par laquelle on est parti :s. On leur fait boire le pot de chambre (Marie en redemande tel’ment elle aime ça, Beignet lui lape le champagne ;)) puis direction la salle pour se rincer les dents à la soupe à l’oignon… Ça glisse tout seul à 6h30 du mat… Pam elle rêve de croissants… quelle drôle d’idée 😎 Enfin on fini par aller se reposer quelques heures. On est de retour à 13h30 pour un rapide buffet. Malheureusement nous sommes obligés de partir en direction de l’aéroport. Si on avait su que notre avion allait encore avoir une bonne heure de retard, on n’aurait pas mangé le dessert dans la voiture :(. Arrivés à Lutton à minuit, le dernier train pour Londres vient de partir… 🙁 reste plus qu’à prendre un bus puis un tacos. On se couche à 2h30. Le réveil sonne un peu trop tôt à mon goût… la journée de taf, que j’écourte au maximum (9h45-17h10) me semble interminable. J’envie Pam qui a pu rester au lit (même si c’est pour le partager avec une colonie de puces 😛)

Voila, le week-end flash éclair tant attendu est passé super vite, reste plus qu’à trouver le temps de « développer » nos 600 photos !

La semaine suivante est bien chargée aussi puisqu’il faut, maintenant qu’on a prit la décision de (re)déménager, trouver où poser nos cartons ! On commence donc à éplucher les petites annonces et les journaux. Heureusement, on est chanceux sur ce coup là puisque qu’on trouve notre bonheur après seulement 3 visites ! Donc depuis vendredi soir, on habite à Hammersmith (zone 2). J’ai passé tout le week-end à défaire les cartons que Pam avait faits. La chambre est grande et sympa. Je rajouterai des photos ASAP.

porticot quartet

En parlant de photos j’ai encore celle du concert de Porticio Quartet à développer. En plus je leur ai promis de leur envoyer les meilleures alors faudrait que je me bouge ! En tout cas, le concert était vraiment génial. La petite église restituait parfaitement la musique envoûtante de ces 4 musiciens de talent que Pam et moi avons découvert par hasard lors d’une promenade sur les bords de la Tamise (à l’époque où il faisait encore beau…).

 

 

bonbois

Autre bonne nouvelle, j’ai pris mon vendredi et mon lundi fin août et j’ai réservé mes billets pour Bonbois !! (pour ceux qui connaissent pas, Bonbois est le nom d’une vieille

retour de balade

ferme perdue dans le Haut-Doubs, où, depuis bientôt 10 ans, nous allons passer quelques jours entre potes pour l’anniv du Gros. Au programme, bonne bouffe, bonne ambiance, bon vin, promenades et baignade dans le Dessoubre ou l’eau ne dépasse jamais les 12 degrés…

Pam et Pascal, tous deux en vacances, feront leur baptême du feu cette année.

Et pour finir, je viens de recevoir un mail de confirmation pour le concert privé de Renaud :D.

Renaud-concert londres

Visiblement il ne m’en veux plus :P. Ce concert aura lieu le 29 septembre à la Cigale. Il est réservé aux fans de Renaud. Le principe de ce concert est simple, Renaud voulant remercier ses fans, leur offre un concert acoustique gratuit. Seule obligation, faire une playlist de 40 chansons parmi tous ses albums ! Trop dur de choisir QUE 40 chansons :D. Il chantera les 40 qui ont été le plus demandées plus celles qu’il veut ! Je viens de réserver mes billets de bus… je vais encore passer quelques heures à dormir assis mais un concert comme ça, c’est tout simplement immanquable !

La suite au prochain numéro, bien la bise les amis.

Share Button

Ingrid Bétancourt… 5 ans de captivité


Warning: Illegal string offset 'filter' in /homepages/24/d147758718/htdocs/SITEPEMPHOTO/wp-includes/taxonomy.php on line 1404

Ce 23 février 2007 est un triste anniversaire puisque cela fait maintenant 5 ans jour pour jour qu’Ingrid Bétancourt et Clara Rojas ont été kidnappées par les Forces Armées Révolutionnaires Colombiennes (FARC).
Pour ceux qui ne le savent pas, Ingrid était en pleine campagne présidentielle lors de son enlèvement. Elle devait se rendre dans une ville du sud du pays pour y prononcer un discours présentant son programme de lutte contre la corruption et montrer son soutien envers cette partie du pays ravagée par le guerre civile. Sur une fausse information du président colombien, elle apprend que finalement elle ne pourra pas faire le reste du trajet en hélicoptère comme cela lui avait été confirmé par le frère du président quelques heures auparavant. Elle décida alors de faire la route en voiture. Ce trajet, entamé il y a 5 ans, devait traverser une zone de foret contrôlée par les FARC.
Quelques kilomètres plus loin, la voiture tombe dans un guet-apens et Ingrid Betancourt et sa directrice de campagne Clara Rojas sont toutes les deux kidnappées.

Depuis 5 ans, Mélanie, la fille d’Ingrid fait tout ce qui est en son pouvoir pour revoir un jour sa mère. Alerté par ses cris de détresse, Renaud s’est joint à elle pour renforcer le moral des nombreux comités de soutiens qui se sont créés. Renaud et Raphael Mezrahi ont à plusieurs reprises mobilisé d’autres artistes afin d’organiser des galas de soutiens médiatisés.

L’année dernière, j’ai pu assister à quelques unes de ces mobilisations. Il y eu 2 concerts avec des très nombreux invités :
Le 24 octobre 2005, Romane Serda, Raphael Mezrahi, Jean-Louis Auber, Julie Depardieu, Hugues Aufray, Bénabar, Louis Bertignac, Calogéro, Christiania Reali, Julien Clerc, Clarika, Bernard Lavillier, Yves Duteil, Robert Hossen, I Muvrini, Jeanne Cherhal, Zazie, Douste-Blazi et Florence Aubenas avaient répondu présent à l’appel de Renaud. Le rendez-vous était au théâtre des Champs Elysées, pour une soirée longue soirée musicale.

4 mois plus tard, une soirée rire contre les larmes se déroulait au Bataclan. De nombreux comiques étaient venus faire un de leur sketch. Il y avait Raphael Mezrahi, Laurent Baffie, Jean-Marie Bigard, Maurice Chevalier et Régis Laspalès, Florence Foresti, Jean-Luc Lemoine, Denis Maréchal, Pierre Palmade, Anne Roumanoff, Laurent Ruquier, Bruno Salomone, Elie Sémoun et Charlotte De Turckheim, pour nous faire rire. Tout ce beau monde a été rejoint par M. Renaud Séchan et Mme Romane Serda pour chanter en cœur dans la jungle

Voici quelques une de mes photos de ces soirées :

Raphael Mezrahi Libertad

bigard
laurent baffie
bigard palmade
salomone
chevalier laspales
elie semoune

lemoine chevalier laspales

renaud romane serda

renaud romane serda

renaud

Trois jour plus tard, soit il y a exactement un an, Vinz, Malo et moi étions au zénith de Rouen pour assister à un concert exceptionnel : 18 artistes, étaient venus chanter deux chansons de leur répertoire en guise de soutien à Ingrid. Comme la soirée au Bataclan, celle-ci fut inoubliable. Debout dans la fosse, nous n’avons rien perdu de ce concert de plus de 4 heures où l’on a pu voir Renaud et Mezrahi (la fine équipe) présenter un à un leurs « copains » venus leur prêter main forte dans cette noble cause.
Le concert a commencé par un jeune talent Bisontin :

Aldebert et sa clique de musiciens (la chicane, touf & co), Renaud dira de lui qu’il aurait « bien voulu écrire certaines des ses chansons » !! Dommage qu’il soit passé au début, la salle était encore une froide. Raphaël Mezrahi fera tout de même allumer la salle pour compter les supporters d’Aldebert (facilement reconnaissable avec leurs T-shirts rouges vifs… En tout cas, si Renaud ne nous a pas tous vu à cause du projecteur qui’il avait dans les yeux, moi, debout dans l’allée centrale, il ne m’a pas loupé 😀 Suite à ce concert M. Aldebert himself est même venu poster un petit message sur le livre d’or de mon blog)

aldebert renaud Mezrahi

– suivi d’Hugues Aufray,

Hugues Aufray

Agnes Bihl, teigneuse à souhait,

Carla bruni

Carla Bruni, qui sera forcée de jouer l’intro de Raphaël sous la pression de Mezrahi (elle a vraiment écrit cette chanson pour lui ?! )

Jeanne Cherhal visiblement intimidée par ce zénith plein à craquer mais qui nous a tout de même remarquablement interprétée la photo de mariage. Toute seule au piano… que du bonheur,

jeanne cherhal

Clarika nous chantera Marco, chanson écrite pour Marc Beltra, un de plus disparu en Colombie en 2003,

 

 

 

Benoit Dorémus, encore un bisontin 😎 qui, découvert par Renaud, va faire la première partie de la nouvelle tournée de Renaud qui commence ce soir… au zénith de Rouen ! 

Eicher (pitoyable lui par contre. Problème technique, coupure de 2 minutes, il ne reprend pas sa chanson au début… bref qu’il déjeune en paix et qu’il nous la foute aussi  :P)

Milingo, artiste argentin qui interprétera la chanson tres años en la selva traduction de la chanson, Dans la jungle écrite par Renaud et hymne de soutien à Ingrid et tous les otages de Colombie.

Paul Personne… vous savez, le gars apprend la guitare 😉 !

Renaud qui interprétera ce soir là, et spécialement pour nous, Les Bobos. Il aura même le texte de sa chanson fraîchement achevée à la main.

Romane Serda, enceinte de Malone mais bien présente.

renaud les bobos
romane serda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– Les Têtes Raides mettrons le feu au zénith en reprenant Hexagone. 4000 personnes feront les cœurs tandis que Christian Olivier et Renaud se partagent les couplets !! Grand moment… (pas de solitude celui-là :P),

têtes raides

tetes raides renaud hexagone

huber-felix thiefaine

 

 

Huber-Felix Thiefaine, le chanteur Franc-Comtois qui ne sort que très rarement de se tanière à cette fois fait le déplacement jusqu’à Rouen pour l’occasion.

 

– Enfin Tryo, viendra finir d’enflammer ce Zénith!

tryo

Puis, pour couronner le tout et comme c’est maintenant devenu une tradition, tous les chanteurs, célébrités, personnalités, membres de la famille et bénévoles viennent reprendre en cœur le titre « dans la jungle » écrit par Renaud.

Comme pour les restos du cœur, on sort enchanté de ces concerts et on l’a presque oublié qu’il faut à chaque fois une mauvaise raison pour que des artistes se mobilisent et nous donnent autant de plaisir !

Un mois et demi après ce concert exceptionnel, l’association d’Ile-de-France organisait une marche pour les 1500 jours de captivité d’Ingrid.

Il y avait encore quelques personnalités telles que Florence Aubenas, Bertrand Delanoë (qui a fait d’Ingrid Betancourt une citoyenne d’honneur de la ville de Paris et qui a fait mettre sur le mur de sa mairie un portrait d’Ingrid), et Raphael Mezrahi.

Lors de chaque manifestation, la famille d’Ingrid est représentée par sa fille Mélanie, son fils Lorenzo ), la sœur et sa maman quand celle-ci peut faire le déplacement depuis Bogotá, son ex mari et son mari actuel.

marche libertad

libertad

ingrid betancourt marche 1500 jours detention

libertad

lorenzo melanie et le mari d'ingrid

A l’occasion du concert de Rouen, l’éditeur d’Ingrid Betancourt nous avait déposé sur chaque siège du zénith une copie de la rage du cœur, un livre d’Ingrid dans lequel elle nous montre son indignation devant la corruption qui touche son pays. Elle y raconte son combat de tous les jours contre ce fléau et nous décrit, état après étape, sa lutte pour mener sa carrière politique… si vous avez l’occasion de la lire, c’est vraiment un merveilleux bouquin… ça fait juste un peu peur de se dire que ça se passe toujours comme ça de nos jours

Bref, voila, moi j’avais un petite pensée pour Ingrid et sa famille en ce triste jour d’anniversaire, je voulais vous le dire !

Libertad!

Nous t’attendons Ingrid

Et nous pensons à toi…

 

LIBERTAD

Share Button
Copyright Pierre-Etienne MOUHOT - © PEM 2013